Au comptoir

Où le barman se perd en digressions variées à qui se présente à lui ...


Salut Rémy

Printemps 2012, dans la benne de l'aiguille du midi...

- Salut, c'est bien toi Rémy Lécluse ?
- Et oui.
Rémy m'adresse un sourire avenant, toujours prêt à entamer une conversation impromptue, et sans jamais "jouer les stars" alors qu'il s'est fait un joli nom dans le milieu au travers de nombreuses ouvertures en ski de pente raide notamment.
- Je crois que tu m'avais noté au dernier probatoire en 2011 sur le terrain varié.
- Euh bah non, le probatoire, ça fait des années que je n'ai pas été jury... pourquoi, tu t'es fait saqué ?
- Euh bah oui, mais je t'en aurais pas voulu non plus même si ç'avait été toi, je veux dire.
Petit sourire gêné d'une conversation qui démarre sur une pente un peu savonneuse.

Mais Rémy détend rapidement l'atmosphère. On commence à parler de ses skis. Des protos, Dynastar forcément. Puis du ski en général, des conditions de neige, des modèles que j'ai essayé. Rémy recherche l'échange, le partage, toujours en quête de l'excellence dans son élément, donc d'apprendre des autres; toujours passionné par son élément donc de transmettre aux autres.


Ainsi, j'avais fait la rencontre de Rémy Lécluse. A mes yeux, il a incarné le ski de pente raide et m'en a appris quelques rudiments utiles (je remets quelques vidéos à la fin de ce post qui m'ont aidé).
Tu es maintenant porté disparu sur les pentes du Manaslu... On part toujours trop tôt. Tu as rallumé le pétillant de mes yeux du gamin skieur que j'étais, et espère être de nouveau en parti grâce à toi. Tu laisses une trace bien moins éphémère que celles que tu affectionnait tant, sur une belle neige.

Merci Rémy, adieu.


----
- Explications sur le matériel en pente raide


- Rémy explique la technique de virage en pente raide, en haut de la face N de l'aiguille du midi :


- Descente de la Contamine-Négri, au triangle du Tacul, une course côté D à la montée :
Billets plus anciens ...