Au comptoir

Où le barman se perd en digressions variées à qui se présente à lui ...


Coude-fou-dre

J'inaugure une nouvelle rubrique "L'art où se dit co". C'est nawak mais il paraît que je suis comme ça. Comme d'hab', le temps dira si je réutiliserai le tag, bref, s'il se révèle réellement justifié à l'usage. D'ailleurs il faudra que je réorganise tout ces tags aussi un jour. Comptez encore quelques dizaines de posts quelques années.

Bref, le sujet du jour. C'est une question de vocabulaire. La montagne est un sport (un sport !? Sacrilège, vous n'avez donc rien retenu du précédent billet !) technique comportant toute une gamme de mots compliqués raisonnant euh... comme une huitre pour les palourdes non-initiées.

- Alors Remzi, aujourd'hui nous allons découvrir un nouveau mot. Quel est ce mot ?
- Et bien Remic, c'est une expression : "coude-fou-dre". Note bien les traits d'union, l'orhtographe, c'est important.
J'arrête là le pastiche d'Eric et Ramzi, j'imagine que personne avait compris déjà là et que je vais donc m'enfoncer... "Allez Remzi, dis-nous le sens de cette expression"
TOC-TOC-BOUM : "POLICE DES BLOGS, STOP, ARRETEZ. Quand on dit quelque chose à ses lecteurs, on le fait ! Si on vous reprend à promettre des choses ainsi à vos lecteurs que vous ne tenez pas, vous serez condamné à écrire vos prochains posts en alexandrins. C'est clair ?".
"Ou... oui M. le policier. Pa.. pardon les lecteurs... euh... ils existent ? Aïe non pas la matraque, je me tais, enfin non je continue mais... aïe, j'arrête de digresser. Promis !".

Coude-fou-dre ⚡
Expr. fçse. [Expression française, mais dans un dico, y'a toujours des abréviations dont seuls les déjà lettrés - donc qui n'ont pas besoin de dico - connaissent le sens]
1. Se dit d'une manifestation de la foudre, lors d'un orage. La décharge électrique remontant bien souvent du sol vers le ciel produit à la fois une émission de lumière intense, un bruit résultant du claquement de l'air (le tonnerre) lorsque celui-ci se referme après avoir laissé passer le courant électrique, celui-là même propre à vous griller un rat (cf. ratatouille)

2. Sens figuré. Parce qu'il y a toujours un sens figuré en 2ème dans la langue française. Se dit de la décharge émotionnelle provoquée chez l'alpiniste masculin par la vue d'une congénère féminine, celui-ci étant encore peu habitué, il a toujours considéré que l'alpinisme demeurait une histoire d'Hômme. Oui, il n'est pas encore (assez) rentré dans l'histoire (celui-là aussi) et il n'a pas intégré que certaines femmes guides avaient quelques dizaines d'années de métiers derrière elles. Le cas échéant, cela peut aussi se manifester à l'endroit de la gardienne, lorsque celle-ci est l'unique représentante de sa caste, au milieu d'une bande de brutes (Question, aime-t-elle le chocolat ?). Fort heureusement, elle sera en général fort bien armée pour sa défense d'un solide rouleau à pâtisserie, telle Mathurine dans Léonard le Génie.

Finalement, je crois, à titre personnel, que le mieux, le jour où cela m'arriverait de nouveau, serait d'avoir un coup de foudre au Coup de Sabre. Comme ça, ça ferait "coucou", en diminutif... Merci, au revoir. A bientôt !
Billets plus anciens ...