Au comptoir

Où le barman se perd en digressions variées à qui se présente à lui ...


Cyril Lignac est un nain posteur

Et oui, c'est le seul jeu de mot foireux que j'ai trouvé pour ma nouvelle catégorie de serial blogger concernant la cuisine. héhé

Toujours est-il que je me suis lancé pour de vrai dans un plat qui jusqu'ici m'avait autant repoussé sur le plan technique qu'il m'attirait d'un point de vue gustatif: le couscous.
Dur dur de sortir du système Garbit où la semoule terminait invariablement collée infâme dans un bouillon avec trois légumes sans saveur. Mais j'ai ma fierté et on avait six amis à manger samedi soir qui nous avait chacun cuisiné des mets délicieux lorsqu'on avait mangé chez eux. De plus, certains avait déjà expérimenté quasiment tous mes plats et je ne voulais pas faire de redite un jour de "vraie cuisine". Bref, fallait se lancer. J'ai donc pris mon courage dans une main, la carte bleue de Carole dans l'autre (pour acheter un couscoussier) le samedi matin et me suis mis à la tâche sur un test de cuisson de semoule dès le midi pour m'assurer que je ne partais pas dans le mur.
 Ayant toujours du mal à m'autojuger en cuisine, je trouvais néanmoins le résultat du test suffisamment honorable pour me lancer pour le dîner. C'est alors que survint le drame. A h-40 min de la fin de la cuisson, je m'apercevais avec effroi que j'avais oublié les carottes dans les légumes, soigneusement pelées et réservées au frigo. BRANLE-BAT DE COMBAT, sauve qui peut, alerte générale, omg ! Je dégainais alors le traîneau de sauvetage pour une mission périlleuse: l'autocuiseur que je remplissais d'eau chaude du robinet puis des carottes. Vingt minutes plus tard, je pouvais les mettre pompompom lalallala-itou (pas des pommes, les carottes hein ?) avec les autres légumes.

Mission sauvetage à peu près accomplie car au moment de servir, elles m'apparaissaient toujours un peu plus fermes que ce qu'elles n'auraient dû. Personne ne m'en a tenu rigueur. Et une soirée qui s'est bien passée. Vivement que je puisse reboire un peu pour accompagner ce genre de bon repas, mais j'ai un autre entraînement sur le feu en ce moment.

Pour les curieux, ma recette est par ici :)
Billets plus anciens ...